PRIME À LA CASSE Jusqu'à 2000€ de reprise de votre ancien vélo pour l'achat d'un vélo 2020 de notre sélection

ROUTE - Capteurs de puissance > Capteurs de puissance

Comment choisir son capteur de puissance ?

Dans les années 90, le capteur de puissance a révolutionné l'entraînement dans le milieu cycliste. Cet outil de mesure de la performance recueille, traite et fournit de nombreuses données précises et fiables de grande valeur, autant pour le compétiteur que pour son entraîneur. De ce fait, depuis, il s'est imposé comme un instrument incontournable et incontestable pour ceux qui souhaitent optimiser les entraînements, améliorer les performances et atteindre ses objectifs. Voici quelques conseils pour vous y retrouver !

Quel intérêt pour le cycliste ?

Le capteur de puissance offre la possibilité de s'évaluer sur toute une batterie de tests : vélocité, force-vitesse, tests Wingate et PMA... Ces données permettent de déterminer les zones d'intensité et d'adapter le programme d'entraînement. Ainsi, les séances spécifiques sont réalisées avec davantage d’exactitude et leur qualité et résultats peuvent être vérifiés.

Le capteur de puissance s'avère également très précieux en compétition car il permet au cycliste de mieux gérer ses efforts tout au long de la course, lors des attaques, des échappées ou encore pendant les courses contre-la-montre. Le recueil des données en course permet d'analyser la performance dans les moindres détails. Et, puisque, les performances réalisées en compétition sont souvent les meilleures, celles-ci peuvent ensuite être utilisées pour ajuster le programme d'entraînement.

 

Quel avantage par rapport au cardio ?

Le principal avantage du capteur de puissance est qu'il permet de s'affranchir de nombreuses contraintes externes ayant une répercussion directe sur le rythme cardiaque d’un sportif : chaleur, stress, fatigue, hydratation, nutrition, altitude… Ces influences sont difficilement quantifiables, et en conséquence, la qualité de l'entraînement peut être remise en question.

La puissance est une mesure brute et objective qu'aucun facteur externe ne peut influencer. Les informations de fréquence cardiaque n'en restent pas moins utiles et complémentaires pour l'entraîneur et le suivi de l’évolution de l'athlète.

 
metrics
 

Comment fonctionne un capteur de puissance ?

Puissance (W) = Couple (N.m) x Vitesse angulaire

Les capteurs de puissance basent leur technologie sur le principe d'extensométrie, c’est-à-dire, la mesure des déformations. La puissance mécanique est mesurée au travers de la déformation de jauges de contrainte. Grâce à la constante déformation de ces pièces étalonnées, le système mesure le couple de force (en N.m).

La mesure de la vitesse angulaire dépend du composant dans lequel le capteur de puissance est intégré. Pour un pédalier ou des pédales, par exemple, elle correspond à la cadence de pédalage alors que pour un moyeu, elle correspond à la vitesse de rotation de la roue arrière.

En ce qui concerne la transmission de données, la plupart des capteurs de puissance sont compatibles avec les compteurs disposants du protocole de transmission des données ANT+ et/ou Bluetooth Low Energy (BLE). Certaines marques proposent également des applications compatibles pour autres supports (par ex. smartphones ou tablettes).

 

Les types de capteurs de puissance

Le capteur de puissance offre la possibilité de s'évaluer sur toute une batterie de tests : vélocité, force-vitesse, tests Wingate et PMA... Ces données permettent de déterminer les zones d'Il est aujourd’hui possible de trouver un capteur de puissance dans quasiment n’importe quel composant du vélo : moyeu, pédalier, manivelles, pédales, axe de pédalier ou encore plateaux. Chacun présentant des avantages et des inconvénients :

 
Mesure sur la manivelle (un seul côté)

Vendu comme l’une des offres la plus accessible, il faut savoir que quand le capteur de puissance est présent uniquement sur la manivelle gauche, le système fait un compromis et peut s’avérer moins précis dans certains cas.

En effet, une différence dans la puissance générée par chaque jambe peut exister. L’une peut-être plus forte ou fatiguée que l’autre (par exemple, ratio 48 / 52 %) et vice-versa, et ce phénomène peut s’accentuer avec la fatigue. Ce ratio peut aussi varier en fonction du type d’effort (plat / montée) et voire même de la cadence.

Un capteur mesurant uniquement la jambe gauche obtient la valeur finale en multipliant par deux la mesure obtenue, et donc ne prenant pas en compte ces possibles variations. En revanche, ce système offre une large compatibilité et l’installation est très simple.

 
 
Mesure dans le pédalier (ou les plateaux)

C’est le type le plus répandu et approuvé actuellement sur le marché, mais aussi, en général, le plus coûteux.

Ce type de capteur de puissance mesure la force proche du point de pression ce qui constitue un avantage. Les modèles évoluent constamment pour perfectionner le design, la compatibilité, le poids des composants, l’optimisation de l’énergie ou encore la durabilité.

On trouvera également sur le marché un produit hybride : le système est directement intégré aux plateaux, ce qui permet de conserver son propre pédalier (compact uniquement) tout en proposant un prix très compétitif.

 
 
Mesure dans le moyeu

Le capteur de puissance situé sur le moyeu de la roue arrière est l’un des premiers à avoir obtenu une véritable validation scientifique. Il s’avère très pratique lorsque vous utilisez plusieurs vélos. Le transfert d’un vélo à l’autre est très simple. Les équipes et comités l’ont largement adopté pour évaluer le potentiel de leurs cyclistes.

Cet avantage peut devenir une contrainte si vous utilisez plusieurs profils de roues lors de vos entraînements et courses.

 
 
Mesure dans les pédales

Ce type de capteur de puissance présente de nombreux avantages. D’une part, le mesure est réalisée au plus près de la puissance développée par le cycliste. D’autre part, ce système permet d’avoir une mesure dissociée pour chaque jambe (gauche/droite). La mesure dissociée permet aussi de faire une analyse très fine du cycle de pédalage. Vous pourrez alors travailler votre coup de pédale et améliorer votre technique. Par ailleurs, quand le capteur se trouve sur l’axe des pédales, on peut rapidement et facilement les changer d’un vélo à un autre, donc celle-ci semble adaptée pour un athlète qui possède plusieurs vélos.

 

Bluetooth, ANT+... Quel protocole choisir ?

Le choix du protocole n’est pas une décision à prendre à la légère.

L’ANT+ est un protocole ouvert. Cela signifie qu’il est accessible à tous les fabricants. C’est pour cette raison qu’il est devenu un standard et qu’il est disponible sur la quasi-totalité des capteurs de puissance. Ce protocole continue de se perfectionner et offre désormais des connexions plus rapides et une consommation d’énergie optimisée.

Le Bluetooth (BLE) se développe de plus en plus et est disponible sur plusieurs capteurs de puissance. Il offre plus de possibilités en termes de transmission de données et le taux de transfert est plus rapide.

Depuis 2015, une puce double émission (ANT+ et BLE) est disponible dans certains capteurs de puissance, vous offrant une compatibilité totale. À vous de choisir en fonction de vos accessoires : compteur, smartphone, ceinture cardio...

 
 

Quel capteur de puissance pour ma pratique ?

Fort de l’expérience de nos équipes, notre gamme est composée des meilleurs capteurs de puissance du marché. Chaque modèle est conçu pour répondre à des besoins et attentes différentes.

Pour faire le bon choix, on vous conseille de prendre en compte tous les critères suivants : budget, fréquence et type d’utilisation, nombre et type de vélos que vous avez, ainsi que l’équipement que vous utilisez.

 

Merci de patienter

Probikeshop utilise à la fois ses propres cookies et ceux de tiers à des fins techniques, analytiques et marketing. En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez notre utilisation des cookies. 

Vos paramètres de cookies

Ces cookies sont nécessaires pour assurer le fonctionnement optimal du site et sont donc activés en permanence. Ils comprennent des cookies permettant de se souvenir de votre passage sur le site au cours d'une session ou, si vous le souhaitez, de session à session. Ils participent au fonctionnement du panier d'achat et au processus d'achat et vous aident en cas de problème de sécurité et pour vous conformer aux réglementations.

Ces cookies nous permettent d'améliorer l'ergonomie du site grâce à l'analyse de l'utilisation des visiteurs. Dans certains cas, ces cookies améliorent la vitesse de traitement de vos requêtes en nous permettant d'enregistrer vos préférences pour le site. Désactiver ces cookies peut ralentir le site et limiter la pertinence des recommandations.

Les cookies (de tiers) liés à la publicité récupèrent des informations pour mieux cibler les publicités en fonction de vos centres d'intérêt. Dans certains cas, ces cookies impliquent l'utilisation de vos données personnelles. Pour obtenir plus d'informations sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre Politique en matière de confidentialité et de cookies. Si vous désactivez ces cookies, vous risquez de voir apparaître des publicités moins pertinentes.