ACCESSOIRES - Bidons et Porte-bidons > Bidons

Comment choisir son bidon ?

Le bidon est l’accessoire phare du cyclisme ! L’arrivée des poches à eau n’a pas sonné sa retraite, au contraire, notamment parce qu’il présente l’avantage de se remplir en quelques secondes. La combinaison des deux solutions permet ainsi de varier les liquides, en emportant par exemple des boissons riches en glucose et fructose dans le réservoir d’hydratation et de l’eau dans le ou les bidon(s) ou inversement.

Afin de répondre à toutes les attentes, les fabricants proposent désormais une large gamme en jouant sur les matériaux, les textures, et les fonctions.

Les caractéristiques d'un bidon

  • Les types de bidons : contenance, systèmes de fermeture et de tétine, modèles compressibles...
  • Les matériaux : plastique, aluminium ou mélange plastique / inox / gel pour les modèles isothermes...

TOUT COMPRENDRE SUR LES BIDONS

Les types de bidons

Le volume contenu est très variable, allant de 400 ml à plus de 1 litre de liquide, les contenances les plus fréquentes se situant entre 500 et 750 ml.

 

Certains bidons sont conçus en matériau compressible permettant de réduire considérablement leur volume (des trois/quarts environ) une fois leur contenu vidé.

La fermeture du bidon peut se faire via un bouchon à tirette à clipser ou un bouchon à visser. Un capuchon est parfois prévu pour éviter les projections de terre, la poussière ou les insectes. La valve, souple ou rigide selon les modèles, se déverrouille en général avec les dents, mais certains modèles disposent d’une tétine permettant de boire avec une simple aspiration.

Les matériaux

Le plastique est une option légère et peu coûteuse. La souplesse plus ou moins grande du bidon facilite sa prise en main. En revanche, il ne conserve pas la température d’origine du liquide.

En aluminium, les bidons sont plus lourds mais plus résistants, avec le plus souvent des propriétés isothermes intéressantes. De plus, le goût risque moins d'être déformé par ce matériau.

Enfin, certains modèles isothermes haut de gamme disposent d’une double paroi, avec un extérieur en plastique et un isolant intérieur sous forme de gel ou en inox. Ces bidons combinent ainsi les deux avantages, à savoir un grand confort de préhension et une boisson qui conserve sa température initiale pendant plusieurs heures.


Quel bidon choisir pour ma pratique ?

Votre choix sera guidé par plusieurs critères, à savoir :

 
La contenance

Le premier élément de choix d’un bidon va porter sur la contenance en fonction de la durée de la sortie : pour une sortie courte, 500 ou 600ml suffisent. S'il fait très chaud, un modèle de 750 ml se justifie. Les bidons plus volumineux, jusqu'à 1,1 litre, sont adaptés aux sorties de 2 ou 3 heures. Il est, de plus, parfois possible d'emporter plusieurs bidons, sur le cadre, dans une sacoche, un sac à dos ou même une poche de maillot.

Le diamètre

Si un diamètre de 66 mm peut parfois être rencontré (bidons pour enfants ou pour les pros lors de courtes sorties), la norme se situe à 74 mm, pour une meilleure prise en main lorsque le volume est important. La compatibilité avec le porte-bidon ne pose donc en général pas de problème. Il suffit de choisir un porte-bidon adapté à la longueur du bidon et à son poids une fois rempli.

Les matérieux

Concernant les matériaux, si vous recherchez avant tout la légèreté, optez pour un bidon en plastique. Dans ce cas, privilégiez un bidon sans Bisphénol A (BPA) : la préservation du goût sera meilleure, sans oublier les effets nocifs du BPA sur la santé.

 

Enfin, certains bidons ne contiennent pas de liquide mais... une trousse à outils ! Un autre moyen de s'hydrater, comme une poche à eau, devient dans ce cas indispensable.

Merci de patienter